Comment bien choisir sa scie sur table ?

critères choix scie sur table

L’utilisation de la scie sur table est indispensable pour des projets de bricolage ou de découpage de grande quantité de planches. Polyvalente, elle peut être aussi utilisée pour couper certains matériaux comme le métal ou le plastique. En tant que professionnel du domaine, elle vous permet de découper avec précision et selon la taille voulue vos différents matériaux. Surtout, elle propose un gain de temps important. Cependant, au vu du grand nombre de scies sur table disponible sur le marché, il est nécessaire de suivre quelques critères afin de bien choisir le modèle qui vous convient. Retrouvez ici plus d’informations.

Choisir en fonction du type de travaux

Les modèles de scie sur table sont nombreux. Vous pouvez les découvrir sur sciesurtable.fr. Certains sont adaptés à des travaux plus complexes tandis que d’autres non. À cet effet, faîtes votre choix en fonction du type de votre travail. Pour des travaux occasionnels, une scie sur table occasion petit modèle (30 × 60) peut convenir. De plus, elle vous sera plus facile à utiliser. Par contre, pour des travaux réguliers, une machine professionnelle est nécessaire pour une utilisation au quotidien. Contrairement au petit modèle, elle paraît plus grande et bien équipée, ce qui permet de déligner une quantité importante de bois par jour. Elle propose également des options qui facilitent le travail et qui font gagner plus temps (lames multimatériaux, système d’aspiration, coupe de biais jusqu’à 45 °, laser, etc.). 

Choisir en fonction du prix

Les coûts de scies sur table varient d’un modèle à un autre selon leur puissance et leurs différentes options. Les scies sur table appropriées pour des travaux occasionnels coûtent en moyenne 200 euros. Il y en a qui sont inférieurs à ce prix, mais ils proposent très peu d’options. En revanche, pour les professionnels, il faudra prévoir un budget assez conséquent.

La scie circulaire sur pied dédiée aux travaux plus intenses et fréquents s’élève à partir de 500 euros. Avoir une idée générale des prix des machines est primordial si vous ne souhaitez pas vous faire arnaquer. Par ailleurs, il est important de veiller à la qualité du matériel. Autrement, vous risquez de dépenser dans un outil de mauvaise qualité qui ne tiendra pas longtemps. 

Choisir en fonction de l’objectif

Avant l’achat de la machine, il faudra se rassurer du fait qu’elle soit capable de vous permettre d’atteindre votre objectif. Disponible en différentes catégories comme la scie sur table festool, son rôle consiste à débiter de gros morceaux de bois tels que les planches, des poutres, des tasseaux, du parquet, etc. Elle peut également découper des métaux tendres quand elle est équipée de lames.

Aussi, la machine donne la possibilité d’effectuer de manière rapide plusieurs coupes dans le sens de la largeur ou de la longueur et en différentes tailles. Lors de l’usage, il faudra pousser les pièces de bois le long de la lame de la machine à l’aide d’un système de poussoirs ou à la main. La plupart des scies sur table ont leur moteur disposé sous la table et la lame passe à travers une lumière.

Choisir en fonction de la puissance

Le niveau de puissance du matériel détermine sa capacité de travail. Les scies sur table disponibles sur le marché sont dotées de puissance différente. Elle varie majoritairement entre 1.000 et 3.800 W et peut être triphasée ou mono. Pour réussir le choix de la puissance, vous devez choisir une machine capable de répondre convenablement à la densité et à la section du bois à découper.

Dans le cas où les bois à travailler seraient durs et/ou épais, il est préférable d’opter pour une scie de table d’une puissance très élevée. Ainsi, la coupe sera bien précise et droite. À l’opposé, si les morceaux de bois sont moins épais et tendres, l’utilisation d’une machine d’une faible puissance peut convenir. 

Choisir en fonction de la lame 

La lame représente l’élément fondamental de la machine. Sans elle, la machine ne vous servira pas à grande chose. De plus, si la lame de la machine n’est pas adaptée au type de matériau à découper, vous n’aurez pas de bons résultats. De ce fait, il est essentiel de choisir une scie sur table qui dispose d’une lame susceptible de couper vos matériaux quelle que soit leur épaisseur. Il existe plusieurs types de lame : la lame pour travailler le métal, les bois très épais ou tendres et moins épais.

De façon générale, les lames possèdent un diamètre allant de 190 à 325 cm, les dents incluses. Elles sont conçues en carbure ou en acier trempé. Compte tenu des différents types de travaux, les dentures sont proposées en diverses formes. Vous pouvez ainsi choisir celle qui est convenable à votre travail. L’espacement entre chacune des dents de la lame est également un critère à ne pas négliger. Par exemple, privilégiez les lames à petits espacements pour les travaux de finition.

Ce modèle permet un travail minutieux et plus précis. Quant aux gros débits, l’idéal est de choisir un espacement large pour un travail plus rapide et une bonne évacuation des résidus de métal et copeaux de bois. Par précaution, il faut éviter de choisir un diamètre trop élevé. Autrement, on pourrait assister à une déstabilisation de la machine. Quoique la lame soit dotée de caches de protection, cela peut toujours mettre en danger votre sécurité. 

Choisir en fonction des angles et la profondeur de coupe

En matière d’angles, certains modèles de scie circulaire sur pied sont 2 en 1 et proposent une fonction de <<scie à onglet>>. Ils sont très pratiques et leur système permet d’inverser la position du matériel afin de s’en servir au-dessus de la table. Sans avoir à investir pour une scie à onglet, on a ainsi la possibilité de réaliser des coupes d’onglet de 0 à 90 ° en fonction du morceau de bois.

À noter aussi qu’il y a des modèles de scie sur table comportant une inclinaison de la lame sur 45°. En ce qui concerne la profondeur de coupe, elle varie selon le modèle de la machine et de l’angle. La profondeur est souvent située entre 45 et 80 mm et peut être réglée grâce au couteau diviseur.

Articles recommandés